Tout savoir sur René Quinton et son protocole

Les débuts et les expériences pionnières de René Quinton

Qui est René Quinton ?

René Quinton (1866-1925), éminent biologiste et physiologiste français, a laissé une empreinte indélébile dans le domaine de la biologie par ses contributions novatrices. Issu d’une formation initiale en pharmacie, Quinton a pivoté vers la biologie en explorant les propriétés fascinantes de l’eau de mer. Son parcours scientifique débute modestement, mais sa curiosité insatiable le pousse à entreprendre des expériences pionnières. C’est lui qui a découvert le plasma marin et ses nombreux bienfaits.

Ses débuts se caractérisent par une exploration méticuleuse des profondeurs marines, où Quinton collecte l’eau de mer à des niveaux spécifiques, généralement entre 10 et 30 mètres, privilégiant les zones exemptes de pollution. Cette démarche illustre sa quête de pureté dans la recherche d’une base idéale pour ses expérimentations.

Parmi ses expériences notables figure celle menée sur des vipères, où il injecte un sérum à base d’eau de mer, révélant la capacité surprenante des organismes à tolérer ce traitement. Cependant, c’est son étude novatrice sur des chiens en état de choc qui jettera les bases de sa théorie révolutionnaire.

La célèbre expérience du chien

L’expérience du chien menée par René Quinton représente une étape fondamentale dans le développement de sa théorie révolutionnaire sur l’eau de mer. Cette étude visionnaire visait à évaluer l’impact des transfusions sanguines avec le Plasma de Quinton sur la récupération des chiens soumis à des conditions de choc contrôlé, recréant ainsi des scénarios de détresse physiologique. Les protocoles rigoureux qui ont encadré cette expérience garantissaient une méthodologie scientifique précise.

Dans un premier temps, les chiens ont été soumis à des pertes de sang contrôlées, reproduisant des situations critiques pour évaluer la capacité du Plasma de Quinton à restaurer les paramètres physiologiques altérés. Ces pertes de sang ont été minutieusement quantifiées, permettant une gestion précise de la condition hémodynamique des animaux. Cette phase expérimentale a permis de créer un modèle de choc contrôlé, offrant une compréhension approfondie des réponses physiologiques face aux situations de détresse sanguine.

Suite à cette phase de préparation, René Quinton a administré des transfusions de Plasma de Quinton, une solution isotonique reproduisant la composition minérale de l’eau de mer. L’administration précise de cette solution visait à évaluer son impact sur la restauration rapide de la fonction circulatoire, la stabilité hémodynamique, et la récupération globale des animaux.

Les résultats de cette expérience se sont avérés remarquables. Les chiens traités au Plasma de Quinton ont manifesté une récupération notable, démontrant une amélioration significative des paramètres physiologiques comparativement au groupe témoin. Les observations incluaient une restauration accélérée des taux sanguins, une meilleure stabilité hémodynamique, et une récupération fonctionnelle plus rapide. Ces résultats ont consolidé la conviction de Quinton en l’efficacité de son protocole. La capacité du Plasma de Quinton à induire une récupération rapide et à maintenir l’équilibre physiologique dans des conditions de choc contrôlé a renforcé la validité de sa théorie sur les bienfaits de l’eau de mer dans le maintien de la santé.

La théorie de René Quinton et la création du "Plasma de Quinton"

Fondements de la Théorie de Quinton

Les fondements de la théorie de René Quinton reposent sur une compréhension profonde de la similitude entre la composition ionique de l’eau de mer et celle des fluides corporels, en particulier du plasma sanguin. Quinton a élaboré cette théorie à travers une série d’expériences et d’observations qui ont jeté les bases de son approche révolutionnaire en matière de santé et de bien-être.

Au cœur de sa théorie se trouve la création du “Plasma de Quinton,” également appelé Plasma Marin. Il s’agit d’une solution isotonique qui reproduit la composition minérale de l’eau de mer. Quinton a mis au point une méthode de filtration à froid qui permet de préserver les qualités essentielles de l’eau de mer tout en éliminant les impuretés. Les filtres spéciaux utilisés dans ce processus ont été conçus par Quinton lui-même, soulignant son engagement envers la rigueur scientifique dans la préservation de la pureté de la solution.

Les ouvrages de René Quinton, tels que “L’Eau de Mer, Milieu Organique” et “L’Évolution organique,” sont des piliers académiques qui consolident les fondements théoriques de sa démarche. Ces publications détaillent ses expériences, observations et conclusions, offrant une légitimité académique à ses idées. Quinton explique en détail la similitude frappante entre la composition ionique du plasma sanguin et celle de l’eau de mer. Il met en lumière la richesse en minéraux, oligo-éléments et électrolytes présente dans l’eau de mer, suggérant que ces éléments sont essentiels au maintien de l’équilibre physiologique dans le corps humain.

Le plasma marin et l’équilibre physiologique

La similitude entre le Plasma de Quinton et le plasma sanguin constitue le fondement même de la théorie révolutionnaire de René Quinton. Cette similitude repose sur la remarquable correspondance entre la composition ionique de l’eau de mer et celle des fluides corporels humains, en particulier du plasma sanguin. Le Plasma de Quinton, élaboré à partir d’une filtration à froid méticuleuse de l’eau de mer, parvient à reproduire de manière précise les proportions d’éléments minéraux, d’oligo-éléments et d’électrolytes présents dans le plasma sanguin. Quinton a souligné que cette similitude n’était pas fortuite, mais plutôt le résultat d’une évolution organique où les premières formes de vie ont émergé de l’environnement marin. Ainsi, le Plasma de Quinton agit comme un substitut biologique, offrant une solution isotonique dont la composition reflète étroitement celle du liquide extracellulaire, favorisant une assimilation optimale par l’organisme. Cette ressemblance remarquable établit une base solide pour l’efficacité potentielle du Plasma de Quinton dans le maintien de l’équilibre physiologique.

Le Protocole de Quinton

Composition du Protocole Quinton

Le protocole de traitement établi par René Quinton repose sur des principes scientifiques rigoureux, visant à exploiter les propriétés bénéfiques de l’eau de mer pour la santé humaine. La première étape cruciale est la récolte de l’eau de mer à des profondeurs spécifiques, généralement entre 10 et 30 mètres, dans des zones préservées de toute pollution. Cette sélection minutieuse des sources garantit une eau de mer d’une pureté optimale, riche en minéraux et oligo-éléments essentiels.

Le processus de filtration à froid est une pierre angulaire du protocole. Quinton a développé des méthodes sophistiquées de filtration, utilisant des filtres spéciaux conçus pour éliminer les impuretés tout en préservant la composition minérale intacte. Ces filtres, créés avec des matériaux spécifiques, permettent une purification minutieuse tout en maintenant les bénéfices naturels de l’eau de mer. ULa stérilisation à froid est une autre innovation du protocole. Quinton a développé des techniques de refroidissement spéciales pour éliminer tout micro-organisme potentiellement pathogène tout en préservant la composition minérale. Cette méthode garantit la sécurité microbiologique du Plasma de Quinton, assurant son utilisation sans risque.

Le Plasma de Quinton, une fois préparé selon ces étapes méticuleuses, est conditionné dans des contenant respectueux de l’eau de mer, qui ne dénature pas sa composition. C’est notamment le cas du verre. Ce conditionnement répond non seulement aux normes strictes de Quinton pour maintenir la pureté, mais il assure également la stabilité à long terme de la solution, préservant ainsi son efficacité.

Application du Protocole Quinton

Les dispensaires marins créés par Quinton ont également joué un rôle crucial dans la validation de sa théorie. Ces centres de soins ont offert un terrain d’expérimentation pratique où Quinton a appliqué son protocole en traitant des patients avec des affections variées. Les résultats positifs observés, notamment la reconstitution rapide de la masse sanguine chez les patients, ont contribué à consolider la crédibilité de sa théorie au sein de la communauté médicale.

Le protocole de René Quinton, fondé sur des principes scientifiques robustes, représente une approche holistique visant à exploiter les bienfaits de l’eau de mer pour la santé. Son application dans des contextes cliniques spécifiques, à travers les dispensaires marins, a apporté des résultats encourageants, soutenant ainsi la légitimité de cette approche dans le domaine de la médecine

Vitalomarine et le respect du protocole Quinton

Le protocole établit par René Quinton comporte 3 étapes qui sont strictement respectées par Vitalomarine de la récolte de l’eau de mer à son emballage final.

Récolte de l'eau de mer

Notre eau de mer est récoltée dans une zone protégée de la mer d’Alboran. Nous positionnons notre bouche d’aspiration à 1300 mètres de la côte et à une profondeur de 38 mètres, la faisant coïncider avec le sommet d’un courant froid et d’origine atlantique, garantissant ainsi la «vivacité» d’une eau en mouvement constant, fortement minéralisée.

Filtration à froid

Après la récolte de l’eau, celle-ci est déversée dans des canaux sablés, séparés et isolés les uns des autres. Débute alors le processus de  décantation gravitaire. Ce processus est maintenu pendant environ une semaine durant laquelle nous effectuons des analyses exhaustives commandées à des sociétés externes, garantissant la conformité de l’eau.

Une fois ce premier filtrage et cette analyse effectuée, l’eau est acheminée vers une batterie de filtres à sables de diatomées (silice, anthracites et sables volcaniques). Ainsi, nous sommes assurés que les particules de matières organiques seront retenues en fonction de leur taille dans chacun de ces filtres.

Une fois le processus précédent terminé, l’eau résultante est injectée dans une autre batterie de filtre en cellulose, dont la porosité ultime est d’un micron. Nous obtenons ainsi une eau pure exempte de matière organique au pH élevé (8’4).

Une fois ces processus de filtration à froid terminés, l’eau résultante est transférée au moyen de véhicules agréés pour le transport de liquides alimentaires vers notre usine de conditionnement.

Emballage

À Torredelcampo, petite ville située dans la province de Jaén, les citernes déposent leur précieux contenu dans nos dépôts destinés à la recevoir progressivement et sans l’agressivité d’une décharge brutale et incontrôlée. À ce moment, l’eau est soumise à une nouvelle analyse pour contrôler le contenu du lot utilisé dans le processus d’emballage.

Pour que l’eau reconstitue sa morphologie initiale, modifiée après le filtrage et le transport, elle reste au repos pendant une semaine dans un endroit sombre et silencieux. Après ce processus, l’eau se trouve dans une pépinière à partir de laquelle elle alimente nos différentes lignes d’emballage.

L’eau est ensuite introduite dans des conteneurs sains et certifiés sans substances potentiellement toxiques et dangereuses pour l’homme. Dans notre critère de qualité et de sécurité alimentaire, nous analysons en laboratoire une unité prise au hasard.

Enfin, les palettes sont transférées vers la zone d’emballage et de stockage.

Pourquoi choisir Vitalomarine?

Découvrez le plasma marin

Rechercher
×